20120625

Report 3 (Plateforme, Resurgence #3)


Dorota Kleszcz Hier, un rideau de grêle c'est abattu sur Paris suivi/précédé de fortes pluies, l'eau déborde les rues, une mamie fait deux sauts de biche pour changer de trottoir... Vers 17 h 00 à Plateforme une belle galerie, rue des haies, à deux pas de chez Ambre et Delphine, cool....Une certaine inertie règne, j'suis nase et le temps semble tourner au ralenti ; première performance de Véronique Hubert, un papillon capturé par Sol Lewitt se jette contre les murs ; une autre traînée temporelle et Lei Yang fringuée à la tomb raider molarde contre une tornade, Quentin Aurat et Emilie Pouzet présente leurs duo, intime, des mouvements qui tendent vers l'infime, entre la danse et l'expérience acoustique, j'me demande si ils on essayaient de remplacer la connectique jack par quelques choses de plus corporelle ???.... Un contexte assez étrange, la fête de la musique d'un côté et cet ensemble d'attitudes mondaines typique de l'autre.... J'envoie mon set dans une énergie plus brouillon et expéditive qu'à l'accoutumé, j'essaie de suivre le flux de mon énergie interne, en discutant avec Gorellaume j'me dis que j'aurais pu juste commencer autrement, j'essaie de noter ça dans un coin de ma tête. Je loupe complétement la performance de Dorota Kleszcz mais pas celle de Ravi Shardja dans un genre bricolage didactique, très bon......Il y a avait aussi la micro install ' du Graffiti Research Lab France, un collectif aux projets classieux, en fume un dernier coup avec Anton, Lysvia, et Ravi mais je suis toujours aussi nase, il est minuit et je rentre me coucher ; encore une super soirée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.